Catégories

Les fondations d’une terrasse : les étapes à suivre pour y arriver !

Les fondations d’une terrasse : les étapes à suivre pour y arriver !

Lorsque vous venez de détruire une chambre collée à votre devanture, vous pouvez décider de faire une terrasse à l’endroit. Cela vous permet de créer un espace pour profiter de l’air frais pendant l’été. Pour la réussite de votre projet, il y a des étapes clés à suivre. Voici les étapes à suivre pour asseoir les fondations de votre terrasse. 

Préparation du terrain

Pour commencer, il faut d’abord préparer le terrain. En effet, il faut réduire l’épaisseur de votre sol en rasant une portion considérable de terre. Cela va vous permettre d’avoir des fondations solides. Ça va aussi vous aider à couler votre dalle sur une surface en parfait état et équilibrée. 

A voir aussi : Pourquoi réaliser une étude de sol, avant des travaux de terrassement ?

Pour cela, il faut délimiter le périmètre de votre future terrasse avec une corde et des piquets. Ensuite, vous creusez en profondeur à environ 30 cm selon la qualité de la terre. Maintenant, vous préparez votre fondation en remplissant votre périmètre délimité d’une couche de gravier ou de roche concassée. 

Cette couche doit remplir votre périmètre jusqu’à atteindre une épaisseur de 10cm. Après cela, c’est le moment de verser une couche de sable sur cette surface. Mettez le sable et empilez de façon à obtenir un terrain bien équilibré. C’est-à-dire plat et compact.

A découvrir également : Mélange béton : les astuces pour le réussir

Posage du coffrage et du ferraillage

Le coffrage est une constitution de planches liées entre elles, posées tout autour de la dalle pour retenir le béton. Choisissez des planches ayant une hauteur un peu au-dessus de celle de votre future terrasse et d’épaisseur tournant autour de 28 mm. Maintenant, mesurez les diagonales du coffrage pour voir si les angles sont bien droits. 

 

Pour une terrasse non couverte, le coffrage réalisé doit faire une pente légère dans le sens d’écoulement des eaux pluviales. Après, vous posez un film polyane au fond du coffrage. Cela vous permet d’éviter la remontée de l’humidité et permet à l’eau de vite s’évaporer. Après vous, devez poser du fer à béton sur le coffrage pour une bonne construction de votre dalle. 

Cela permet d’avoir une dalle porteuse avec un béton bien armé. Les charges sont ainsi réparties équitablement sur la surface de la dalle pour qu’elle soit solide et résistante. Ce travail de ferraillage ne doit pas être en contact avec le sol, mais reposer sur les cales. 

Coulage de la dalle

Enfin, c’est le moment de couler la dalle en béton proprement dite. Pour le faire, vous avez la possibilité de réaliser vous-même votre béton en louant une bétonnière pour la journée. C’est absolument bien, si la terrasse à faire est petite. 

Toutefois, si la surface de votre terrasse est assez grande et que vous voulez un travail de qualité, vous devez employer des experts. Ces experts vont vous réaliser du béton prêt à emploi, venu directement d’une centrale à béton. Cela vous permet d’avoir une terrasse assez solide. 

Pour avoir une terrasse avec des fondations solides, il faut préparer votre terrain. Vous devez faire un bon coffrage accompagné d’un ferraillage solide. À la fin, vous coulez votre dalle pour les travaux de finition. 

 

Choix des matériaux pour la dalle

Le choix des matériaux pour la dalle est fondamental pour l’aspect final de votre terrasse. Vous avez plusieurs options disponibles, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

Le béton est un matériau solide et durable qui peut être utilisé pour réaliser une dalle très résistante si vous avez des charges importantes ou si elle est soumise à des conditions climatiques difficiles. Si vous recherchez un rendu plus esthétique, le béton n’est peut-être pas la meilleure option.

Les pavés en pierre naturelle sont aussi très populaires pour les dalles de terrasse. Ils donnent un aspect naturel et authentique à votre extérieur tout en étant très résistants aux intempéries. Toutefois, ils peuvent être coûteux et nécessitent une pose minutieuse par un professionnel qualifié.

Si vous voulez donner du caractère à votre terrasse sans dépenser beaucoup d’argent, les carreaux en céramique sont une autre option intéressante. Ils sont faciles à poser et disponibles dans une grande variété de couleurs et de motifs pour répondre à tous vos besoins de décoration intérieure ou extérieure.

Entretien et réparation de la terrasse

Une fois votre terrasse construite, vous devez bien l’entretenir. Cela vous permettra non seulement de protéger vos investissements, mais aussi d’assurer la longévité et le beau maintien de votre surface.

La première chose à faire pour assurer l’entretien régulier de votre terrasse est d’enlever les feuilles mortes et autres débris qui peuvent s’accumuler sur sa surface. Effectivement, ces éléments nuisibles peuvent provoquer des taches ou obstruer les drains. Vous devrez soit procéder au remplacement partiel, soit au remplacement total du revêtement existant.

Lorsque vous avez besoin d’un professionnel qualifié pour effectuer ces travaux, pensez toujours à privilégier ceux spécialisés en terrasses afin que leur intervention puisse satisfaire vos attentes et que vous puissiez profiter pleinement de votre espace extérieur.

Calcul des dimensions et des charges

Le calcul des dimensions et des charges est une étape cruciale dans la construction d’une terrasse. La charge maximale qu’elle peut supporter dépendra de sa dimension, ainsi que du type de matériaux utilisés pour sa construction.

Pour commencer, vous devez prendre en compte le poids total de la structure, y compris les éléments qui seront placés sur la terrasse tels que les meubles, les plantations, ou encore les barbecues. Vous devrez aussi considérer l’impact de facteurs externes tels que le vent et la neige sur votre installation.

Afin d’éviter toute erreur de calcul et garantir un niveau d’étanchéité optimal pour votre terrasse, il est recommandé de faire appel à un ingénieur spécialisé en bâtiment afin qu’il puisse effectuer tous les calculs nécessaires pour assurer une installation solide et durable.

Certainement plus coûteux que si vous faisiez ces travaux par vos propres moyens, l’appel à un professionnel qualifié vous permettra toutefois d’avoir l’esprit tranquille quant à la solidité et aux performances optimales de votre future terrasse.

Installation des évacuations d’eau de pluie

Une fois que la surface de votre terrasse est préparée, pensez à bien des problèmes tels que la formation de flaques ou encore la détérioration des matériaux.

Pour ce faire, vous devrez aménager des caniveaux dans le sol qui permettront l’évacuation rapide et efficace des eaux se trouvant sur votre terrasse. Les caniveaux doivent être positionnés en tenant compte du sens naturel du drainage afin que l’eau s’écoule facilement vers les points d’évacuation.

Il existe plusieurs types de caniveaux disponibles sur le marché : certains peuvent être posés directement dans le béton tandis que d’autres nécessiteront un espace accru entre les plaques pour faciliter leur installation.

Lorsque vous choisissez votre système d’évacuation, veillez à prendre en compte sa capacité ainsi que son niveau de résistance aux intempéries. Si vous vivez dans une région où il pleut souvent ou où il y a beaucoup de neige en hiver, optez pour un système plus robuste qui sera capable de supporter ces conditions météorologiques extrêmes.

En suivant ces étapes simples mais importantes lors de l’installation et de la construction de votre terrasse, vous pouvez garantir qu’elle sera non seulement belle mais aussi sûre et durable au fil du temps.

Articles similaires

Lire aussi x