Catégories

Les différents types de parquet pour votre chambre

Les différents types de parquet pour votre chambre

Très plébiscité depuis de nombreuses décennies en France, le parquet est une valeur fiable et un classique du revêtement de sol aussi bien pour les séjours que pour les chambres. À ces dernières, il apporte chaleur, authenticité et atmosphère reposante. Sur le marché, on distingue trois types de parquet pour chambre : le parquet massif, le parquet contrecollé et le parquet stratifié.

Chacun de ces modèles de parquet pour chambre a ses caractéristiques sur lesquelles nous levons le voile dans ce billet, afin de vous aider à faire un choix qui convient à vos besoins et à votre budget.

A découvrir également : Comment calculer le prix d'un lino ?

Tout ce qu’il faut savoir sur le parquet massif

Haute gamme en termes de parquet pour chambre, le parquet en bois massif est le plus durable, le plus avantageux d’un point de vue esthétique, mais il est bien plus coûteux que tous les autres modèles.

Le parquet massif est composé entièrement de bois massif, signe de qualité et d’une grande longévité. Disponible en lames, ce type de parquet peut être fabriqué avec plusieurs essences de bois noble. Le choix vous revient en fonction de la couleur et de l’aspect que vous souhaitez donner au sol de votre chambre.

A lire également : Quel type de cloison choisir ?

Vous aurez notamment le choix entre les feuillus et les résineux pour les parquets d’origine française, le bambou et plusieurs autres bois si vous êtes plutôt penché pour les parquets exotiques. En ce qui concerne leur format, les lames de parquet massif ont une épaisseur généralement comprise entre 12 et 23 mm pour une largeur variable de 4 à 10 cm selon l’épaisseur. La longueur peut atteindre 2 m en fonction de l’essence du bois. Votre choix dépendra alors des dimensions du sol de votre chambre.

Pour poser un parquet massif, vous pouvez procéder par une pose clouée. C’est une pose destinée aux parquets de chambre dont les lames ont une grande épaisseur. Les lames doivent être clouées sur des lambourdes fixées sur des solives ou sur une dalle en béton, sur un sol non chauffant.

Il y a aussi la pose collée qui concerne des lames de parquet plus fines (10 et 14 mm). Une fois que vous avez préparé le support, qui peut être du carrelage, du béton ou un parquet, vous pouvez réaliser la colle avec les outils adéquats.

L’avantage avec le parquet massif est qu’il peut être livré brut ou fini. Ainsi, vous pouvez personnaliser votre parquet selon vos propres goûts de finitions. Vous pouvez également opter pour des finitions préconçues : verni, ciré, huilé, teinté, vieilli, ou brossé.

L’entretien d’un parquet massif dépend de l’essence du bois qui la compose et de la finition choisie. Il faut un suivi de son hygrométrie et une rénovation occasionnelle.

Les différents types de parquet pour votre chambre

Tout ce qu’il faut savoir sur le parquet contrecollé

C’est le deuxième type de parquet pour chambre le plus rencontré sur le marché. Le parquet contrecollé est un assemblage de deux ou trois couches de nature différente :

  • La couche d’usure ou parement constituée d’essence noble de bois 100 % naturelle, d’une épaisseur comprise entre 2,5 et 6 mm, est la partie visible ;
  • L’âme centrale faite de panneau de bois en fibres est le support intermédiaire de ce type de parquet et permet de répartir les tensions ;
  • Le contre parement est la partie inférieure et est constituée de bois résineux tendre, apportant de la stabilité à l’ensemble du parquet.

Un parquet contrecollé doit avoir une épaisseur qui avoisine 15 mm pour une largeur pouvant aller jusqu’à 30 cm. Pour le poser, on peut utiliser idéalement une pose flottante sur une grande diversité de supports : chape en béton, revêtement PVC, linoéum, carrelage, ancien parquet. Si le sol est chauffant ou si les lames sont larges, une pose collée peut être envisagée. Pensez également à une pose clouée s’il s’agit d’un revêtement haut de gamme ou ayant une forte épaisseur de lame.

En matière de finitions, les parquets contrecollés subissent toujours une finition en usine avant d’être mis sur le marché. C’est le parement qui est travaillé et peut ainsi résister à l’usure et aux tâches. Ici également, l’entretien des parquets est facile et surtout fonction de la finition choisie.

Tout ce qu’il faut savoir sur le parquet stratifié

Bien qu’il ne soit pas à proprement parler un parquet selon la norme NF EN 13-756, le parquet stratifié a également fait ses preuves. C’est un ensemble de fibres de bois de haute et moyenne densité, surmonté d’une couche de papier décor protégé par une résine. Son épaisseur est comprise entre 6 et 14 mm.

Le parquet stratifié n’est pas très recommandé pour les pièces de vie à fort passage ; il aura donc parfaitement sa place dans une chambre d’ami. Les diverses finitions obtenues pour ce type de parquet reproduisent aisément l’esthétique de ses cousins. On en trouve pour tous les goûts. Sans être un véritable parquet, le parquet stratifié offre l’esthétique des différentes essences de bois, et est proposé à tous les budgets, même les plus petits.

Pour poser un parquet stratifié, une seule méthode est indiquée : la pose flottante. Un système de clipsage des lames est utilisé et il est possible d’ajouter une sous-couche d’isolation thermique et phonique. Avec toutes ces informations sur les différents types de parquet, vous pouvez désormais faire un choix éclairé de celui que vous allez poser dans votre chambre.

Articles similaires

Lire aussi x