Catégories

Tout savoir sur la loi Pinel et du principe de défiscalisation

Tout savoir sur la loi Pinel et du principe de défiscalisation

En immobilier, l’investissement dans le neuf présente de nombreux avantages. Le placement est d’autant plus bénéfique quand on investit en Pinel. Dispositif célèbre en France, la loi Pinel est soumise à des règles particulières et un principe de fonctionnement spécifique qu’il convient de connaître minutieusement. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la loi Pinel et le principe de la défiscalisation à laquelle elle rend éligible.

La loi Pinel : dispositif de défiscalisation très prisé dans le neuf

En France, les particuliers qui désirent obtenir de l’aide pour devenir propriétaire, peuvent investir dans le neuf avec la loi pinel location. Il s’agit d’un dispositif de défiscalisation permettant d’obtenir des réductions fiscales. Pour en bénéficier, l’investisseur respecte un plafond de placement et investit dans une zone éligible. Encore appelées zones Pinel, il s’agit des zones A, A bis et B1. Le bien immobilier neuf acquis par l’investisseur doit ensuite être mis en location. La durée minimale de mise en location pour investir en Pinel est de 6 ans. Les locataires que le propriétaire accepte dans son immeuble doivent entrer dans le plafond de revenus prévus dans la zone. Pour finir, le loyer perçu est également plafonné suivant les zones et la situation familiale des locataires.

Lire également : Comment louer une maison en indivision ?

Des réductions fiscales suivant la durée de location

Les investisseurs ont le choix entre trois durées de mise en location pour leur investissement. La durée minimale est de 6 ans. Elle donne droit à une réduction fiscale de 12 %. Pour bénéficier d’une meilleure défiscalisation, il est possible d’opter pour une location sur 9 ans. Tout savoir sur la loi Pinel et du principe de défiscalisation1 Cette durée d’investissement est éligible à une réduction fiscale de 18 %. La dernière possibilité d’investissement et la plus avantageuse, s’étend sur 12 ans. Avec ce placement, vous profitez d’une défiscalisation de 21 %. Le pourcentage de défiscalisation correspond au pourcentage du montant total du bien qui ne sera pas soumis à l’impôt. Avec une durée d’investissement de 12 années, il est ainsi possible d’optimiser les rendements du placement dans le neuf. Pour précision, durant l’investissement en Pinel, le propriétaire ne peut habiter sa maison. Il ne peut également pas le vendre. Seuls les locataires peuvent en profiter sur cette période.

Réforme de la loi Pinel : l’essentiel à retenir

La loi Pinel est le dispositif de défiscalisation le plus apprécié en France. Il a été mis en vigueur en 2014. Récemment, alors que sa durée de validité est arrivée à terme, elle a été prolongée jusqu’en 2024. Pour l’occasion, un réaménagement de la loi Pinel a été réalisé. Le futur dispositif qui sera seul appliqué à partir de 2024 est appelé Pinel plus ou Super Pinel et prévoit des réductions fiscales moins importantes. Des défiscalisations de 9 %, 12 % et 14 % sont respectivement prévus pour les investissements de 6 ans, 9 ans et 12 ans.

A découvrir également : Comment fabriquer un immeuble ?

Quelques grandes villes pour investir dans le neuf et être rentable

La loi Pinel est une aide à l’accès à la propriété. Elle présente un avantage patrimonial important et permet de rentabiliser le placement dans le neuf. Si vous désirez investir dans la pierre et profiter des avantages du dispositif, privilégiez les grandes villes de France comme Lyon, Lille, Rennes, Nantes, Le Havre ou encore Toulouse.

Articles similaires

Lire aussi x