Catégories

Le Prêt à Taux Zéro, comment ça marche ?

Le Prêt à Taux Zéro, comment ça marche ?

Pour acheter votre future maison ou appartement, vous pouvez avoir recours au prêt à taux zéro ou au PTZ. Il s’agit d’un dispositif de soutien mis en place par le gouvernement pour les ménages à revenus modestes et intermédiaires. Grâce à celui-ci, vous pourrez financer une partie de l’achat d’un logement ou de la construction de votre future maison. Faisons le point sur ce prêt.

Le prêt à taux zéro, kesako ?

 

A découvrir également : Logement squatté : pourquoi le droit de propriété est-il bafoué par la loi ?

Son appellation est assez explicite : c’est un prêt pour lequel le taux est à 0%. Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, le PTZ est destiné aux ménages à revenus modestes et intermédiaires. Il ne concerne que l’achat ou la construction d’une première résidence principale. Ceci dit, vous ne pouvez pas l’avoir si vous avez été propriétaire d’une résidence principale durant les deux dernières années précédant la demande de ce prêt.

Comme pour la plupart des prêts, le PTZ n’est accordé que sous conditions de ressources. Il ne pourra pas assurer le financement intégral de l’achat ou de la construction du logement. Dans ce cas, vous pouvez faire la demande d’un autre prêt avec une durée supérieure ou égale à deux ans comme le prêt d’accession social, le prêt immobilier bancaire, le prêt conventionné ou le prêt épargne logement.

A découvrir également : Comment bien investir 1000 euros ?

La gratuité du PTZ

C’est son caractère gratuit qui distingue aussi le prêt à taux zéro. En effet, les frais de dossier et les frais d’expertise du bien immobilier sont à 0 euro. Cependant, le bénéficiaire doit prendre une assurance-emprunteur et c’est là qu’il peut y avoir des frais et aussi des mensualités de remboursement.

Le délai de remboursement du PTZ

Le délai de remboursement peut aller de 20 à 25 ans. Il est calculé en fonction des revenus et de la composition du foyer fiscal du bénéficiaire ainsi que de la zone géographique où est localisé l’appartement à acheter ou la maison à construire. Le bénéficiaire peut également avoir une période de différé pendant laquelle il ne verse aucune mensualité sur son crédit. Cette période peut être de 5, 10 ou 15 ans en fonction de ses ressources.

Les conditions pour avoir le prêt à taux zéro

Le PTZ est uniquement réservé aux particuliers, notamment aux personnes physiques. Les personnes morales comme les sociétés civiles immobilières n’y ont pas droit. Pour l’avoir aussi, vous ne devez pas être propriétaire d’une résidence principale au cours des deux dernières années précédant la demande et vous devez être dans ce que le gouvernement qualifie de « foyers à revenus modestes et intermédiaires ». Ceci dit, on se penchera sur vos revenus et si ceux-ci dépassent les plafonds, vous ne pourrez pas bénéficier du prêt à taux zéro. Pour ce qui est du logement concerné, il peut s’agit d’un bien neuf ou ancien. Cependant, dans le cas d’un logement ancien, pour que votre demande soit validée, il doit être localisé en zone B2 et C et vous devez faire des travaux à la hauteur de 25% du montant de l’opération à financer.

 

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons