Catégories

Comment respecter les normes de sécurité en installant une prise électrique et un interrupteur ?

Comment respecter les normes de sécurité en installant une prise électrique et un interrupteur ?

Pour assurer la sécurité des usagers de la maison, l’installation des prises et des interrupteurs doit être réalisée suivant certaines règles. Cela permettra aussi d’éviter les incendies. La norme NF C 15-100 est celle qui régit l’installation des prises et des interrupteurs dans les logements. Cet article vous fournit plus d’informations sur cette norme.

Installation des interrupteurs : veiller à leur positionnement

Selon la norme NF C 15-100, vos interrupteurs doivent être installés à une hauteur donnée. Vous devez les installer à au moins 90 cm du sol. La hauteur maximale est de 1,30 m du sol. Par ailleurs, vous devez disposer d’un interrupteur dans chaque pièce pour chaque lampe. Avec cette hauteur minimale, même les personnes à mobilité réduite, notamment celles qui utilisent un fauteuil roulant pour se déplacer peuvent facilement utiliser les commandes. Dans la pratique, la plupart des interrupteurs sont installés à une hauteur située entre 1,10 et 1,20 m du sol. Vous pouvez réduire légèrement cette hauteur dans les pièces comme la chambre afin de pouvoir allumer et éteindre vos lampes mêmes étant dans votre lit.

A découvrir également : Comment estimer le coût des travaux de rénovation de sa maison ?

Il est conseillé d’installer la majorité de vos commandes à la même hauteur. Ainsi, vous aurez plus de facilité à les localiser la nuit. Les interrupteurs doivent être installés sur le mur opposé au sens d’ouverture de la porte. Cela permet de les manipuler facilement dès l’entrée et la sortie de la pièce.

Une hauteur et un nombre minimal à respecter pour l’installation des prises

La norme NF C 15-100 impose également une hauteur pour les prises. Les prises standards (courant 16A, Internet, audio, téléphone, vidéo) doivent être installées à 5 cm du sol. Quant aux prises spécifiques (32A), elles doivent être placées à 12 cm du sol. Ces dernières sont utilisées pour les fours de cuisson. Cette même norme a également fixé un nombre minimum de prises par pièce.

A lire en complément : 3 normes indispensables à connaître avant l’installation d’un poêle à bois.

Lorsqu’il s’agit des prises standards 16A, vous devez installer au moins :

  • 5 prises dans le séjour pour les surfaces inférieures ou égales à 28 m² et 7 prises pour les surfaces de plus de 28 m²
  • 3 prises dans les chambres
  • 1 prise dans le couloir
  • 5 à 6 prises dans la cuisine en fonction de la superficie de la pièce
  • 2 prises dans la pièce de bain.

Selon cette norme, vous devez aussi installer 2 prises électriques 20A et une prise 32A dans la cuisine. Des prises RJ45 doivent être placées dans les chambres et le séjour. Il faut également préciser que pour les prises installées à l’extérieur, elles doivent être équipées de joints pour protéger le boîtier de raccordement. Les prises extérieures sont également dotées d’un rabat de protection supplémentaire.

Règles pour les pièces spécifiques

Les salles d’eau font l’objet d’une réglementation plus stricte à cause du danger d’électrocution lié à la conductivité du corps humain et l’eau. Dans la salle de bains par exemple, vous devez prévoir un DDHS (Dispositif Différentiel Haute Sécurité) de 30 mA. Celui-ci permet de protéger toute l’installation électrique de cette pièce. Il coupe le courant électrique en cas de danger. De même, vous devez raccorder au fil de terre toutes les parties métalliques visibles. Concernant la cuisine, si elle fait moins de 4 m², 3 des 5 prises 16A sont destinées au plan de travail. Pour une cuisine de plus de 4 m², 4 des 6 prises 16A sont réservées au plan de travail.

Les différentes normes et réglementations à respecter pour l’installation électrique

Au-delà des règles spécifiques à chaque pièce, il existe aussi des normes et réglementations générales à respecter pour toute installation électrique. La première consiste en la mise aux normes de l’installation existante. Effectivement, si vous rénovez ou modifiez une installation électrique ancienne, elle doit être remise aux normes en vigueur aujourd’hui afin d’être sécurisée.

La seconde est celle du choix et de la qualité des matériaux utilisés. Les câbles doivent, par exemple, être choisis selon leur capacité à supporter la charge électrique qu’ils vont transporter. De même, les interrupteurs et prises doivent répondre aux exigences minimales de sécurité définies par les certifications NF (Norme Française) ou CE (Conformité Européenne). Il est recommandé dans tous les cas d’acheter ces matériaux chez un professionnel afin d’éviter tout risque lié à une mauvaise qualité.

Il faut respecter certaines distances entre différents éléments tels que l’interrupteur et le sol ou encore le bord du plan de travail et la prise électrique correspondante dans une cuisine.

Il peut sembler fastidieux de respecter toutes ces étapes, mais elles sont essentielles pour garantir votre sécurité ainsi que celle des habitants du logement concerné. N’hésitez pas à faire appel à un électricien qualifié pour réaliser vos travaux si vous n’êtes pas sûr(e) de maîtriser toutes ces règles avec précision.

Installer une prise électrique ou un interrupteur ne doit jamais se faire au détriment de sa propre sécurité ni de celle des autres occupants du logement.

Les précautions à prendre lors du câblage des prises et des interrupteurs

Lors du câblage d’une prise électrique ou d’un interrupteur, il faut prendre des précautions pour éviter tout risque d’électrocution ou d’incendie. La première règle à respecter est celle de la coupure du courant. Effectivement, avant toute manipulation sur une installation électrique, il faut couper l’alimentation en électricité pour éviter tout accident.

Il faut aussi vérifier que le matériel utilisé correspond bien aux normes NF et CE en vigueur ainsi qu’à l’ampérage nécessaire. Il est recommandé dans tous les cas de se procurer auprès d’un professionnel les outils nécessaires pour être sûr(e) de leur qualité et éviter tout danger lié à une mauvaise utilisation.

Avant même le début des travaux, veillez à vous munir des équipements adaptés : gants isolants et chaussures anti-statiques afin d’éviter tout contact avec le courant électrique qui peut être mortel.

Une fois ces précautions prises, vous pouvez maintenant procéder au câblage proprement dit. Pour cela, commencez par retirer la plaque décorative de la prise ou de l’interrupteur concerné(e), puis reliez chaque fil selon son code couleur (rouge pour la phase, bleu pour le neutre). Il ne faut pas hésiter à recourir aux services professionnels si besoin car une erreur lors du montage pourrait mettre votre sécurité en péril.

N’oubliez pas qu’en cas de non-respect des normes NF et CE, cela favorise les incendies domestiques causant 10% des décès dans les foyers français. Il est donc impératif de respecter scrupuleusement toutes ces règles pour éviter tout risque d’accident.

Câbler une prise électrique ou un interrupteur doit être effectué avec minutie et précaution. En suivant ces consignes à la lettre, vous garantissez votre sécurité ainsi que celle des occupants de votre domicile.

Articles similaires

Lire aussi x