Catégories

Les prêts pour travaux de rénovation : tout savoir

Les prêts pour travaux de rénovation : tout savoir

Avez-vous envie de changement dans votre appartement ou maison ? Vous pouvez procéder à des travaux de rénovation ou d’aménagement. Pour financer ceux-ci, vous pouvez faire une demande d’un prêt personnel affecté à des projets de travaux ou d’un crédit travaux comme les banquiers l’appellent souvent. Faisons le point sur ces types de prêts pour travaux de rénovation.

Les prêts pour travaux, des prêts « affectés »

 

A découvrir également : Comment entretenir un velux ?

Pour vos travaux de rénovation, vous pouvez demander à votre banquier un crédit travaux. Ce dernier fait partie des prêts personnels « affectés ». Ceci dit, si les travaux ne sont pas réalisés, vous pouvez remettre à votre banquier la somme débloquée sans aucune contrainte. On distingue différents types de crédits travaux et pour ce projet de rénovation, vous pouvez également avoir recours aux prêts travaux aidés.

Les types de prêts travaux

Pour cette rénovation, vous pouvez déposer une demande de prêt personnel non affecté auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit. Ce type de prêt peut être utilisé par son emprunteur comme il le veut. C’est le crédit travaux à prendre si vous comptez faire vous-même les travaux ou les faire faire par un membre de la famille. Le prêt personnel non affecté intéresse de nombreux particuliers par son TAEG qui est moins élevé.

A découvrir également : Entretien des baguettes de finition pour un carrelage bien fini

Si ce crédit travaux ne vous convient pas, vous pouvez opter pour le crédit affecté. Comme son nom l’indique, la somme que vous demandez doit servir à un projet bien précis qui pour ce cas, est les travaux de rénovation. L’établissement de crédit ou le banquier va d’ailleurs exiger les devis et factures des artisans et des entreprises qui sont intervenus pour les travaux.

Pour ces travaux, il est également possible de demander un crédit renouvelable. C’est un prêt un peu particulier, car c’est plus une réserve d’argent disponible en permanence. Le souscripteur peut alors y puiser à volonté et rembourser en fonction des montants consommés. Ce type de prêt peut être cher, mais il vous évitera de faire d’autres formalités pour poursuivre les rénovations dans une autre pièce de votre maison par exemple.

Les types de prêts travaux aidés

Pour financer ces travaux de rénovation, vous n’êtes pas obligé de négocier avec un banquier ou un établissement de crédit. Essayez de voir auprès des organismes d’aides qui pourront vous octroyer des prêts travaux aidés. Certains crédits travaux aidés sont distribués par les banques qui ont conclu un accord avec l’État, ce qui fait que vous serez quand même plus ou moins obligé de pousser les portes de votre banquier.

Parmi ces prêts travaux aidés, on peut citer les prêts dédiés à la transition énergétique. Pour vous faire une demande de ce type de crédit, si les rénovations que vous comptez entreprendre visent à baisser la consommation énergétique du logement ou si vous comptez faire des installations plus écologiques. Pour des travaux d’extension ou de rénovation, vous pouvez aussi faire la demande d’un prêt pass-travaux auprès des organismes du 1% Logement.

Les critères d’éligibilité pour obtenir un prêt travaux

Mais quels sont les critères pour bénéficier de ces prêts travaux aidés ? Tout d’abord, vous devez être propriétaire de votre résidence principale et les travaux doivent avoir pour but d’améliorer l’état du bien immobilier. Des justificatifs des devis doivent être présentés aux organismes sollicités pour la demande de crédit.

Selon le type de prêt souhaité, il peut y avoir certains critères supplémentaires à respecter. Par exemple, dans le cas d’un prêt travaux écologique, vous devez présenter un diagnostic de performance énergétique (DPE) attestant l’importance des économies réalisées grâce aux rénovations effectuées. Pour demander un prêt pass-travaux, vous devez être salarié(e) depuis au moins douze mois par une entreprise privée non agricole qui compte plus de 10 salariés.

Vous devez bien vous renseigner sur les différents types de prêts existants et sur leurs conditions d’éligibilité avant toute demande auprès des organismes sollicités. Effectivement, si certains sont plus ouverts quant aux profils pouvant bénéficier d’une aide financière spécifique ou ont peu de demandes pour leur prêt, à contrario, d’autres ne peuvent accorder leurs crédits qu’à des personnes en situation particulière.

Les avantages et inconvénients des différents prêts travaux

Les prêts travaux aidés peuvent être une solution avantageuse pour financer ses travaux de rénovation. Chaque type de crédit présente des avantages et inconvénients à prendre en compte avant de choisir.

Le prêt travaux classique, par exemple, est accessible à tous les propriétaires et permet d’emprunter jusqu’à 75 000 euros sans avoir besoin de justificatif spécifique. Les taux d’intérêts sont généralement assez faibles, mais ils peuvent varier en fonction des banques, et il est donc nécessaire de bien comparer les offres.

Le prêt pass-travaux offre quant à lui un taux d’intérêt très attractif, car il est garanti par l’Etat. Ce type de prêt impose certaines conditions : le montant maximum empruntable est fixé à 30 000 euros, et vous devez remplir certains critères (être salarié depuis au moins douze mois dans une entreprise privée non-agricole qui emploie plus de 10 personnes). La demande peut prendre du temps, étant donné qu’elle doit être validée par plusieurs organismes sur différents plans.

Le Prêt Éco PTZ, quant à lui, est réservé aux logements construits avant le premier janvier deux mille seize (2016). C’est un crédit sans intérêts pouvant aller jusqu’à trente mille euros sur une durée maximale de quinze années. La condition particulière ici consiste à effectuer simultanément des rénovations énergétiques pour bénéficier du prêt. Toutefois, si les travaux ne sont pas achevés dans les trois années, il y a une pénalité.

Le Prêt à taux zéro (PTZ), quant à lui, est un crédit réservé aux personnes qui souhaitent acquérir ou rénover leur logement. Les conditions d’obtention du prêt dépendent de votre situation familiale et des ressources que vous percevez. Ce type de prêt peut être cumulé avec d’autres aides financières telles que la prime énergie ou encore le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Le Prêt Travaux écologique, spécialement conçu pour encourager les propriétaires à effectuer des travaux en faveur de l’environnement, offre des taux avantageux sous condition que les actions entreprises soient conformes au respect des normes européennes. Chaque solution doit être étudiée avec attention afin de choisir celle qui correspondra au mieux à vos besoins et capacités, y compris de remboursement. L’assistance d’un professionnel s’avère souvent nécessaire pour éviter d’éventuelles erreurs.

Articles similaires

Lire aussi x