Catégories

Pourquoi mon chien fait toujours pipi dans la maison ?

Pourquoi mon chien fait toujours pipi dans la maison ?

Votre chien urine souvent et se demande pourquoi ? Tu ne sais pas comment le nettoyer à nouveau ? Soyez conscient qu’il ya beaucoup de causes qui peuvent expliquer l’impureté chez les chiens, ce dernier peut être d’origine comportementale ou médicale.

A découvrir également : Comment rattraper du papier peint mal posé ?

Causes du comportement pour la malpropreté

Il est particulièrement possible, si votre chien n’a jamais été vraiment propre, que cette impureté soit liée à une erreur d’identification. Il sera alors nécessaire de lui enseigner à nouveau la propreté. Pour plus d’informations sur l’apprentissage de la propreté, veuillez consulter notre fiche de notes sur ce sujet.

Il est également possible qu’il s’agit d’un étiquetage de territoire : le chien tend alors à uriner au pied des meubles, contre des pots de fleurs… en levant sa patte. L’étiquetage de l’urine se produit pendant la puberté à l’âge de 6 à 8 mois, selon les chiens.

A lire en complément : Quel type de lumière pour les plantes ?

Cela peut aussi être une miction émotionnelle. Un chien qui, à sa charge uriné sous lui, émet soi-disant bietpipis. Ceci est très fréquent chez les jeunes chiens, qui ont généralement moins de six mois. Il est alors important de ne pas discuter avec le chien quand il fait ces peepies, même si c’est très désagréable, car cela exacerbe le problème.

Certains chiens urinent seulement en l’absence des propriétaires dans la maison : il peut s’agir d’une anxiété de séparation ou d’une sociopathie. Le problème de la malpropreté est souvent associé à la destruction.

Après tout, avec des troubles déroutants du chien plus âgé, il est possible d’observer une perte des classes de base, ce qui conduit souvent à l’impureté. Cela peut être associé à d’autres symptômes : désorientation spatio-temporelle (le chien perd ses traces et peut être dans le jardin ou à la maison), ainsi que le changement des cycles sommeil-réveil (le chien dort pendant la journée, mais est actif la nuit et juste avant de jouer) et les interactions sociales altérées (le chien célèbre pas de personnes plus connues, il entre en collision avec le chien avec qui il vit).

Causes médicales de la malpropreté

Si votre chien a toujours été propre, et ce problème de malpropreté est soudainement apparu, alors une cause médicale peut être suspectée.

Il existe de nombreuses causes médicales qui peuvent causer des impuretés, voici une liste non exhaustive :

— Cystite

Le chien a alors des difficultés avec retenue, ce qui peut expliquer pourquoi il répond à ses besoins à l’intérieur. La cystite peut être d’origine infectieuse (due à des bactéries) lors d’une infection des voies urinaires. La présence de lithiase urinaire peut également provoquer une irritation de la vessie. Il y a aussi d’autres origines de maladies des voies urinaires, mais ceux-ci sont moins fréquents : diabète, tumeur de la vessie…

L’analyse d’ urine et l’échographie de la vessie peuvent être effectuées pour établir le diagnostic.

— Syndrome polyuro-polydipsique (PUPD), associé à un augmentation de la consommation d’alcool et correspondant aux émissions d’urine. Plusieurs causes peuvent être l’origine de la PUPD : insuffisance rénale, pyomètre, diabète…

Plus d’informations sur le syndrome polyuro-polydipsique peuvent être trouvées dans notre fiche de santé sur ce sujet.

Par la suite, des examens supplémentaires sont effectués (test sanguin, analyse d’urine,…) pour déterminer si votre chien souffre de l’un de ces problèmes.

– Un problème de prostate. Chez les mâles non stérilisés, la prostate peut éprouver une forte augmentation de la taille (hypertrophie bénigne de la prostate), ce qui conduit à des troubles de la miction. Le chien a alors de la difficulté à uriner, car la prostate est désagréable et, par conséquent, le chien ne peut uriner. La mission urinaire est alors involontaire : le chien urinera sous lui, par exemple, quand il va se coucher. En fait, la vessie, qui est très pleine parce que le chien garde, puis compresse et gouttes l’échappent.

Vous trouverez de plus amples renseignements dans notre fiche santé sur ce sujet.

— L’infection du pénis et du vagin (balanoposthite) chez les hommes peut provoquer la perte de quelques gouttes d’urine ou d’un liquide similaire.

— Un problème mécanique. Les polypes de la vessie peuvent être responsables de maladies mécaniques qui empêchent la fermeture correcte des sphincters. Ce problème est diagnostiqué par échographie ou une radiographie de la vessie avec un agent de contraste pour mettre en évidence les polypes. De même, les fibromes vaginaux (tumeurs bénignes du vagin) peuvent causer de l’inconfort aux muscles sphmastiques de la femme. Un examen gynécologique du chien est nécessaire pour le diagnostic.

Après tout, les malformations, comme un uretère extra-utérin, peuvent être responsables de l’incontinence urinaire. L’uretère correspond à la structure de transport de l’urine des reins à la vessie. L’uretère extra-utérine correspond à une anomalie dans l’uretère, qui peut atterrir au mauvais endroit dans la vessie ou l’urètre (structure qui permet l’évacuation de l’urine de la vessie), de l’utérus ou du vagin. Cette déformation est présente dès la naissance et donc le chien est incontinent dès son plus jeune âge. Un examen plus approfondi est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Le traitement est chirurgical.

— Un problème neurologique. Certains troubles nerveux peuvent empêcher le bon fonctionnement de la vessie et du sphincter, comme une hernie discale. Dans ce cas, d’autres symptômes cliniques sont associés : douleur, troubles de la marche de l’ataxie (difficulté à coordonner les mouvements) à la paralysie postérieure. L’incontinence fécale peut également être notée. Selon le stade de la hernie intervertébrale, le traitement est effectué médicalement ou chirurgicalement.

— Hormonales déséquilibre. Certains chiens stérilisés (en enlevant les ovaires) peuvent avoir une incontinence urinaire de quelques mois à plusieurs années après la stérilisation. Cette incontinence est due à une carence en oestrogène (les glandes du corps autres que les ovaires produisent ces hormones), ce qui réduit le tonus des sphinders. Un traitement médical est alors nécessaire pour résoudre le problème.

Dans tous les cas, il est important que le chien soit régulièrement sorti pendant la journée et pendant une période suffisante pour pouvoir le faire.

Et si mon chien est impur ?

Si votre chiot est récemment arrivé à votre maison, il vaut d’abord la peine de lui apprendre quelque chose sur la propreté.

Si, par contre, votre chien a toujours été propre et que ce problème de malpropreté s’est soudainement survenu ou si, malgré un entraînement approprié, votre chien est incapable de maintenir sa propreté, il est conseillé de consulter un vétérinaire.

Le chien sera en mesure d’examiner votre chien pour déterminer la cause de ce problème d’impureté, et prescrire le traitement approprié pour son cas. Il vous demandera probablement si votre chien urine partout, que ce soit sur le sol ou sur les murs, s’il fait plusieurs petits peepies ou une grande flaque d’eau quand il boit beaucoup… Tous ces éléments aideront le vétérinaire à savoir quelle condition votre chien souffre.

Si l’insuffisance est comportementale, votre vétérinaire peut subir un traitement comportemental.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons