¤ Tout est là ...

RSS Actualités Twitter Actualités Google+ Pascal Faucompré Profil Viadeo

mar.

23

avril

2013

Marre de Facebook ? Quelles alternatives pour un community manager ?

Vous n'êtes pas sans savoir que la contestation monte contre Facebook ces dernières semaines du côté des community managers et autres experts en social média. Sa méthode outrageuse passe mal : forcer les entreprises et autres utilisateurs de fan page à racker sur ses services de publicité n'est pas cohérent.

 

Or lorsqu'on a passé des mois, voire des années à se constituer une base de fans importante, on se retrouve frustré et désabusé quand on constate que seulement à 1 à 5 % d'entre eux vont recevoir nos posts sur leur profil, bien que le réseau social s'était engagé sur des taux de 16% ! Un scandale ?

Je suis de ceux qui pensent que Facebook fait totalement fausse route avec ce modèle qui consiste à faire payer à chaque publication pour espérer toucher un minimum de personnes de sa communauté. Le business model le plus judicieux aurait été de faire payer l'utilisation de l'outil au nombre de fans. Avec cette politique, la firme de Palo Alto se met à dos la majorité des utilisateurs qui considèrent injuste de devoir payer pour diffuser un post à sa communauté.

 

Alors que faire ? Faut-il aller voir ailleurs ?

1/ Optimiser votre visibilité

 

Avant de faire vos bagages pour une destination étrangère, voici quelques points pour vous permettre d'améliorer le taux de reach auprès de vos fans :

  • poster au bon moment, quand votre public est le plus présent
  • faites court et pertinent en allant directement à l'essentiel
  • réaliser des contenus engageants (photos, vidéos postées directement sur FB)
  • éviter les partages et liens externes
  • autant que possible, proposer de véritables offres

 

Impossible de vous garantir une réussite à 100% avec ces conseils, tant l'algorythme de Facebook (l'Edgerank) est fluctuant et aléatoire ! Pour le tester au quotidien, je constate de nombreuses incohérences très agaçantes.

 

2 / Préparez-vous à abandonner Facebook

 

Certes, Facebook est le leader en France sur le marché des réseaux sociaux, mais il perd finalement beaucoup de son attractivité quand on découvre le mécanisme de publication. Et si vous ne l'avez pas encore fait, c'est le moment d'aller voir ailleurs, car il est de bon ton de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même ...

¤ Google+, le réseau incontournable

Doucement, mais surement, les fonctionnalités du réseau du leader de la recherche internet s'approchent de plus en plus de son challenger. Il est d'ailleurs aujourd'hui le 2e au classement des réseaux sociaux par son nombre d'utilisateurs. Album photos, création d'évènements ou de communautés (groupes Facebook) sont tout autant possible sur Google+. Pas de publicités intrusives, un strean (mur) plus cohérent, par historique, et surtout, l'intérêt de Google, son référencement et sa force de frappe sur de nombreux services (moteur de recherche, Youtube, commentaires, Picasa, ...). Il remplacera, sans conteste et sans les inconvénients, son concurrent direct.

Pour y parvenir, faites passer le message sur vos newsletters, vos courriers, mails et surtout sur Facebook. Ensuite construisez votre communauté, en ajoutant régulièrement des abonnés dans vos cercles. Quelques autres astuces dans cet article.

 

¤ Ne pas négliger Twitter

Passé l'inconvénient des 140 caractères, Twitter présente de nombreux atouts. C’est notamment un canal de communication efficace pour relayer l’information que vous publiez sur votre site Web ou votre blog. Un moyen facile et gratuit de se constituer une communauté.

Mais attention, soignez votre ligne éditoriale, en évitant de poster sur votre vie privée, trop souvent (4 à 5 publications maxi par jour) et surtout de se servir de la plateforme comme outil publicitaire.

 

¤ Pinterest, Instagram ou Tumblr pour les images

Votre domaine activité est propice à l'image et la photo, c'est le moment de les mettre en avant sur les réseaux dédiés :

  • Pinterest, un réseau très féminin (75%) où la déco, la mode ou la cuisine y sont légion
  • Instagram, le twitter de la photo, mobile, personnalisable et fashion
  • Tumblr, la plateforme de blogging ultra simplifiée et très visuelle

 

Faites un tour sur chacun de ces réseaux pour vous rendre compte de l'étendue de leurs communautés et de la puissance de leur viralité.

 

¤ YouTube ou Vine pour la vidéo

La force de la vidéo est bien souvent sous-estimée. Le budget est un élement non négligeable pour faire de belles séquences qui marqueront, mais l'impact est bien plus important. On oublie souvent d'ailleurs que YouTube est construit comme une communauté avec ses outils de partage, de suivi et de commentaires. Ce qui en fait le 2e réseaux mondial en terme de consultation !

 

Si l'élément financier est un frein pour votre entreprise, pourquoi ne pas essayer ce réseau qui monte actuellement : Vine. L'application n'est disponible que sur smartphone (iPhone) pour le moment, mais elle a fait une entrée remarquée sur Twitter, surtout lors des attentats de Boston. Le principe est simple : une vidéo à télécharger d'une longueur maximale de 6 secondes qui tourne ensuite en boucle sur votre compte twitter. Un bon moyen pour faire du buzz ou du newsjacking !

 

¤ Les valeurs montantes

Il existe des centaines de réseaux sociaux, dont de nombreux thématiques. Du côté des généralistes, quelques uns se distinguent et commencent à susciter l'intérêt :

  • Slideshare, n'est pas tout jeune, mais permet de partager des présentations de type PDF ou Powerpoint. Un bon moyen pour présenter différemment un catalogue produits, une étude, un diaporama. Et ça marche plutôt bien en terme de consultations !
  • Pheed :  a attiré plus d’un million d’utilisateurs en quelques semaine dans plus de trente pays, grâce à un modèle original : faire payer pour voir le contenu. Il faudra donc avoir un fort pouvoir d'attractivé (stars, sportif, ...) ou un contenu à forte valeur ajoutée pour y faire sa place.
  • WhatsApp : avec ses 200 millions d’utilisateurs ce service de micro-blogging (ou plutôt tchat) dédié au mobile est une star montante des réseaux sociaux. Encore très CtoC pour le moment, il faut lui trouver une ligne éditoriale et une approche marketing pour en tirer le moindre bénéfice ...

Vous constatez ainsi que les réseaux en devenir mises beaucoup sur le mobile. Et pour vous émanciper complètement de Facebook, il vous faudra varier votre présence et surtout votre contenu sur chacun des supports. Ne perdez pas de vue que plus vous multipliez vos publications, plus vous passerez de temps sur les réseaux ! Soyez donc sélectifs.

écrire commentaire

Commentaires : 0

  • loading